Le LabEx EHNE

Réinsérer l’histoire du projet européen et de sa mise en œuvre dans l’histoire générale implique une écriture renouvelée de l’histoire de l’Europe elle-même. Cette perspective est le fondement du projet EHNE, « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » que le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a validé dans un communiqué daté du 14 février 2012, comme étant l’un des 71 lauréats de la deuxième vague de l’appel à projets « Laboratoires d’excellence » (LabEx), doté de la mention « Investissements d’avenir ».

L’objectif principal du projet EHNE est d’éclairer la crise que connaît actuellement l’Europe en reconstruisant une historiographie nouvelle de l’Europe qui s’adresse tout autant au monde scientifique qu’au monde enseignant, aux citoyens et aux politiques.

Son ambition est de placer l’école historique française en histoire de l’Europe et des relations internationales au cœur des débats historiographiques et contemporains les plus essentiels. Le projet, engagé pour huit ans, réunit les compétences les plus notables existant en France sur ces questions et les articule sur de puissants réseaux européens et internationaux. Il est porté par cinq laboratoires partenaires issus de trois établissements (Paris IV, Paris 1, Nantes).

 

Sept axes de recherches ont été définis pour atteindre cet objectif. Ils sont portés par l’un des cinq laboratoires principaux :

Axe 1 : L’Europe comme produit de la civilisation matérielle : flux, crises, transitions (UMR Roland Mousnier, Paris IV) ;

Axe 2 : L’Europe dans une épistémologie du politique (EA Centre de Recherche en Histoire du xixe siècle, Paris I et Paris IV) ;

Axe 3 : L’humanisme européen ou la construction d’une Europe « pour soi », entre affirmation et crise identitaires (UMR Roland Mousnier, Paris IV) ;

Axe 4 : L’Europe, les européens et le monde (EA CRHIA, Nantes) ;

Axe 5 : L’Europe des guerres et des traces de guerre (UMR SIRICE, Paris I et Paris IV) ;

Axe 6 : Genre et Europe (UMR SIRICE, Paris I et Paris IV) ;

Axe 7 : Traditions nationales, circulations et identités dans l’art européen (UMR A. Chastel).

L’objectif est de parvenir à la réalisation d’une production en histoire spécifique :

  • Une encyclopédie (EHNE) analytique bilingue (FR/EN) en ligne en lien avec une revue électronique et la mise en ligne de documents (langue d’origine) ;
  • 28 ouvrages, soit 4 par axe, dont 2 en version anglaise et française ;
  • Une synthèse finale sous forme d’ouvrage collectif (FR/EN) ;
  • Ateliers, journées d’étude et colloques pour préparer ces publications.