De la loi Astier au baccalauréat professionnel. Les jeunes et le travail : apprentissages, formation et orientation professionnelle

Quand :
4 June 2019 @ 13 h 00 min – 6 June 2019 @ 13 h 00 min
2019-06-04T13:00:00+02:00
2019-06-06T13:00:00+02:00
Où :
Voir programme

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Colloque organisé par le laboratoire LARHRA – Université de Lyon et le laboratoire CREHS – Université d’Artois, avec le soutien de l’axe Genre & Europe du Labex EHNE.

Programme

Mardi 4 juin

Lieu : MSH-LSE, 14 av. Berthelot Lyon 7

13h-13h30 : Accueil

13h30-14h : Introduction générale, Gérard BODÉ, Stéphane LEMBRÉ, Marianne THIVEND

Axe 1 : La construction des politiques publiques de formation professionnelle : les institutions et leurs acteurs

14h-16h30
1. Lois et règlements : autour de la loi Astier
Présidence : Marc SUTEAU (Université de Nantes, CENS)

Sébastien-Akira ALIX (Université Paris Est, CERLIS)
Le Smith-Hughes National Vocational Education Act de 1917 et la promotion de la formation professionnelle aux États-Unis

Cédric PERRIN (IDHE.S Évry)
La naissance de l’apprentissage artisanal (1919-1941). Genèse et mise en œuvre de la loi Walter-Paulin María

Luisa RICO GÓMEZ (Université d´Alicante)
L’influence de la loi Astier sur le projet de la dictature de Primo de Rivera en Espagne, 1923-1930

Lorenzo BONOLI (Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle – IFFP)
Le rôle discret des syndicats dans le développement du système de formation professionnelle suisse entre 1880 et 1930

Pause

17h00-18h
2. Des politiques en images
Présidence : Nicolas HATZFELD (Université d’Évry-Val-d’Essonne – IDHE.S)

Projection et discussion autour de films d’enseignement professionnel

Françoise F. LAOT (Université Reims Champagne-Ardennes, CEREP)
Images télévisées de femmes adultes en formation professionnelle au tournant des années 1970.

Édouard LYNCH (Université de Lyon, LER)
La terre, la table et l’établi : Mise en œuvre et mise en scène de l’enseignement professionnel dans les campagnes de la révolution silencieuse

Mercredi 5 juin

Lieu : SEPR, Campus Professionnel 46 Rue Professeur Rochaix, Lyon 3

8h30-10h30
3. Patronat, entreprises
Présidence : Catherine OMNÈS (Université Versailles-Saint-Quentin)

Antoine VERNET (Sorbonne Université, Triangle)
Le patronat métallurgique stéphanois et la formation ouvrière des années 1910 aux années 1940 : le choix de la mise en école ?

Jean-François GREVET (COMUE ESPE LNF, CREHS)
Berliet, de Taylor à Fidel Castro. De la formation professionnelle des jeunes dans l’entreprise automobile à un modèle exporté dans le Tiers Monde

Farid AMEUR (Archives historiques Société Générale)
Au service de la culture d’entreprise : l’école des grooms de la Société Générale (1934-années 1960)

Pause

11h00-13h
4 : La fabrique de professionnel·les : savoirs de la formation et pratiques d’apprentissage
Présidence : Renaud D’ENFERT (Université Picardie-Jules-Verne, CURAPP-ESS)

Jérôme MARTIN (CRTD – Centre de Recherche sur le Travail et le Développement – et GRESHTO – Groupe de recherche et d’étude sur l’histoire du travail et de l’orientation)
Les apprenti·es scolarisé·es au prisme de la psychologie dans les années 1950

Pierre-Yves BERNARD (Université de Nantes, CREN) et Pauline DAVID (Université de Nantes, CREN)
Résistance à la scolarisation de la formation professionnelle : les Écoles de production

Charles-Antoine WANECQ (Centre d’Histoire de Sciences Po)
Des cours pour ambulancières à la formation des ambulanciers : la construction genrée de savoirs professionnels du care.

13h -14h : Pause déjeuner

Axe 2 : Certifications, qualifications et mobilités professionnelles
Présidence : Aziz JELLAB (Inspecteur général de l’Éducation nationale)

14h-17h
Véra LEON (Université Paris Descartes, CERLIS)
Diplômés versus autodidactes ? Enjeux de la scolarisation des apprentissages techniques à l’ère de la massification scolaire

Nicolas DIVERT (Université Paris Est Créteil, LIRTES)
La création du Bac pro « Accompagnement, soins et services à la personne ». Les ressorts d’un nouveau diplôme du sanitaire et social.

Maryse LOPEZ (Université de Cergy-Pontoise, ESPE de l’académie de Versailles)
Former le travailleur de demain au milieu des années 1970 : l’exemple de la formation-certification par contrôle continu.

Pause

Florent MONTAGNON (Centre d’histoire sociale des mondes contemporains)
L’école d’apprentissage de la Compagnie des Omnibus et Tramways de Lyon, entre gestion du personnel et dynamiques du marché du travail interne (1946-1982)

Anna PELLEGRINO (Université de Bologne)
Entre atelier et fabrique. La formation professionnelle des travailleurs italiens au début du XXe siècle

17h30-18h30 : Table ronde animée par Emmanuel QUENSON (Université Évry-Val-d’Essonne, Centre Pierre Naville) autour d’acteurs et actrices de la formation professionnelle

Jeudi 6 juin

Lieu : MSH-LSE, 14 av. Berthelot Lyon 7

Axe 3 « Celles et ceux du technique » : pour une histoire sociale de l’enseignement technique et professionnel

8h30-12h30 :
Session 1
Présidence : Marianne THIVEND (Université Lumière Lyon 2 – LARHRA)

Jean-Louis ESCUDIER (Université de Montpellier, CNRS)
La formation professionnelle des agricultrices, entre oubli et instrumentalisation (XIXe -XXe siècles)

Arnaud PASSALACQUA (Université Paris Diderot, ICT/LIED)
Ajusteurs et mécaniciens, tous les garçons s’appellent Michel : sur les traces des apprentis de la RATP

Teresa PINTO (CEMRI – Universidade Aberta)
L’enseignement industriel ? Plus maintenant ! Quand elles ont cessé de pouvoir fréquenter les écoles industrielles au Portugal (1897-1918)

Pause

Session 2
Présidence : Clotilde LEMARCHANT (Université de Lille, CLERSE)

Laure MACHU (Université de Paris Nanterre, IDHE.S)
Les enquêtes de la JOC, une source pour l’histoire de la formation et des conditions de travail des jeunes ouvriers

Fanny GALLOT (Université Paris Est, CRHEC)
La formation professionnelle des « femmes immigrées » dans les années 1970 : un enjeu syndical ?

André D. ROBERT et Yves VERNEUIL (Université Lumière Lyon 2, ECP)
Le syndicalisme des enseignants du technique du début du XXe siècle au milieu des années 1960 : un exemple d’ouvriérisme ?

12h30 – 13h. Conclusions du colloque
Damiano MATASCI (Université de Lausanne) et Gilles MOREAU (Université de Poitiers, GRESCO)