Femmes et négoce dans les ports européens

Bernard MICHON, Nicole DUFOURNAUDFemmes et négoce dans les ports européens, Peter Lang, Collection « Pour une histoire nouvelle de l’Europe », 2018.

Fort des acquis de l’historiographie sur le négoce des ports européens de la fin de l’époque médiévale au début de la période contemporaine, l’ambition de ce livre est de faire dialoguer l’histoire portuaire et maritime avec l’histoire des femmes et du genre. La période étudiée permet d’interroger l’ouverture des horizons commerciaux des Européens et l’essor du trafic colonial en rapport avec le rôle des femmes dans les places portuaires. Si, en France, le terme de « négoce » est utilisé dans les sources pratiquement dès le début de l’époque moderne, le mot « négociant » apparaît à la fin du XVIIe siècle pour désigner la frange supérieure des marchands. Il s’agit par conséquent de mettre en lumière l’accès de certaines femmes au titre de « négociante ».


(more…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

(Français) Critique d’art et nationalisme. Regards français sur l’art européen au XIXe siècle

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Thierry Laugée et Carole Rabiller (dir.), Critique d’art et nationalisme. Regards français sur l’art européen au XIXe siècle, Peter Lang, Paris, 2017.

En histoire de l’art, la critique est l’un des miroirs identitaires d’une nation, la résultante d’un héritage façonné par les codes sociaux et culturels d’un pays. Elle repose sur des conventions qui lui sont propres et admises, consciemment ou non, par ses auteurs et son public. Les textes de critique d’art français informent par conséquent tout autant sur la culture de l’observateur que sur celle de l’observé. (more…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

(Français) Histoire des Internationales

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Éric Anceau, Jacques-Olivier Boudon et Olivier DardHistoire des Internationales, Paris, Nouveau Monde, Collection « LabEx EHNE », 2017.

L’histoire et la mémoire collective associent souvent les notions d’internationale aux Internationales socialistes ou communistes. Durant les années 1970, sur fond de terrorisme « noir » opposé au « rouge », des journalistes ont glosé sur une « internationale noire » ou un « orchestre noir ». Depuis, la notion a été étendue à l’amont comme à l’aval, de l’internationale libérale issue de la matrice de la Grande Armée napoléonienne au djihadisme, en passant par les internationales partisanes, générationnelles ou genrées. Cet ouvrage constitue la première histoire de ces « internationales » tout en discutant la pertinence du concept. (more…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

(Français) Les Européens: ces architectes qui ont bâti l’Europe

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Olga Medvedkova (dir.)Les Européens: ces architectes qui ont bâti l’Europe, Peter Lang, Collection « Pour une histoire nouvelle de l’Europe. », Vol. 4, Bruxelles, 2017.

Ce volume réunit douze études de cas : des vies d’architectes européens, écrites par des historiens de l’art et de l’architecture. Il s’agit d’architectes qui, nés et éduqués dans une culture, héritiers d’une ou plusieurs traditions nationales, ont travaillé à l’étranger, au sein d’une autre culture, en y apportant des éléments nouveaux. Ou encore de ceux qui vécurent leurs années de voyage comme une véritable expatriation. Ces architectes transfuges, cosmopolites, créateurs de confusions stylistiques qui posent tant de problèmes aux historiens de l’art et rompent les schémas des écoles nationales, furent en grande partie responsables de la création de l’Europe architecturale, architecturée et architecturante bien au-delà de ses propres limites. (more…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

(Français) Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900–1920)

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Olivier Dard, Didier Musiedlak, Éric Anceau (dir.), Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900–1920), Pieter Lang, Collection « Pour une histoire nouvelle de l’Europe. », Vol. 3, Bruxelles, 2017.

Le nationalisme européen a souvent été interprété comme la principale source de l’avènement des dictatures et en particulier
des fascismes. Le retour actuel sur la scène politique d’un certain attachement à la nation, allant jusqu’à l’expression même de mouvements radicaux à caractère xénophobe ou raciste, est-il le signe annonciateur du retour des dictatures au cœur de l’Europe ? C’est dans le but de répondre à cette question que les auteurs de cette recherche collective ont entrepris de revisiter le nationalisme européen des années 1900 jusqu’aux lendemains de la Première Guerre mondiale (more…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

L’espace public européen en question / Questioning the European Public Sphere

EHNEEspacePublic

Corinne DORIA, Gérard RAULET, eds., L’espace public européen en question / Questioning the European Public Sphere, Collection : Pour une nouvelle histoire de l’Europe. Vol. 1, Eric Bussière, ed., Brussels, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Vienna, Peter Lang, 2016.

Over the course of the last sixty years, Europe has built
(more…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail