(Français) Colloque “Déracinés, exilés, rapatriés ? S’organiser, transmettre, mettre en récit”


VENDREDI 8 NOVEMBRE 2019

École polytechnique  



Accueil à partir de 8h45


 9h15-9h30 : Introduction

9h30-12h30 : S’associer, se mobiliser

« Transmissions mémorielles et orientations politiques au prisme du ‘traumatisme historique’. Le cas des pieds-noirs d’Algérie et de leurs descendants » (Emmanuelle Comtat, Université Grenoble Alpes)

« Défendre et transmettre l’Algérie française » (Olivier Dard, Sorbonne Université)

« Le mouvement associatif harki (1962-2019). De l’absence aux revendications mémorielles » (Abderahmen Moumen, CNACVG)

« Le rôle des associations dans la recherche des disparus d’Algérie après les accords d’Evian : actions juridiques, accompagnement psychologique et revendications politiques » (Soraya Laribi, Sorbonne Université)

 

14h15-18h30 : Montrer, mettre en récit et en fiction

« Discours, mémoire et fiction : les ‘retornados’ d’hier à aujourd’hui » (Morgane Delaunay, Université Rennes 2 / Instituto universtário de Lisboa)

« Quels lieux de rencontres pour les écrivains d’origine judéo-maghrébine en France ? » (Ewa Tartakowsky, Institut des sciences sociales du politique)

« Héros de pierre à l’époque coloniale. Regards croisés France / Maghreb » (Claire Garcia, Beaux-Arts de Paris / École du Louvre)

« L’hebdomadaire Le Courrier du Soleil : une vitrine pour les Pieds-Noirs d’Alicante ? » (Mariana Dominguez Villaverde, Aix-Marseille Université / Universidad de Alicante)

« Une mise en récit multidirectionnelle : la filiation harkie dans Moze de Zahia Rahmani » (Mona El Khoury, Tufts University)

« Les mots et les images pour (se) rappeler l’Algérie française après 1962 » (Anne Dulphy, LinX-École polytechnique)

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail