(Français) Journée historiographique du LabEx EHNE. De la civilisation matérielle aux flux européens : énergie, mobilité, communication (axe 1)

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

JourHistorio01La première journée historiographique du LabEx EHNE, “De la civilisation matérielle aux flux européens : énergie, mobilité, communication (axe 1)” aura lieu le vendredi 12 décembre 2014 de 9h30 à 17h, à l’ISCC (Institut des sciences de la communication, 20 rue Berbier-du-Mets), dans la salle de conférence. Cette première journée est une belle occasion de découvrir les travaux de l’axe 1 (l’Europe comme produit de la civilisation matérielle: l’Europe en flux). Elle sera suivie d’autres journées du même type, organisées par les membres des autres axes du LabEx EHNE. Télécharger le programme au format PDF.

Programme

9h30 – Introduction. De l’histoire des techniques à l’histoire de l’innovation Pascal Griset, Université Paris-Sorbonne/ISCC 10h – L’historiographie du commerce international en Europe au 18e siècle Pierrick Pourchasse, Université de Bretagne occidentale Introduction par Reynald Abad, Université Paris-Sorbonne 11h – The futures of mobility history Gijs Mom, Technische Universiteit Eindhoven Introduction par Mathieu Flonneau, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 12h – Power to the People, Energy in Europe over the last five centuries Astrid Kander, Lunds Universitet Introduction par Alain Beltran, CNRS 14h30 – Technologies de communications et histoire des médias : esquisse historiographique d’un champ interdisciplinaire Andreas Fickers, Université du Luxembourg Introduction par Léonard Laborie, CNRS 15h30 – Writing the Rules for Europe. The origins and impact of technocratic Internationalism Johan Schot, University of Sussex, Director of Science Policy Research Unit Introduction par Éric Bussière, Université Paris-Sorbonne, directeur du LabEx EHNE 16h30 – Conclusion Olivier Coutard, CNRS, directeur du Laboratoire techniques, territoires et sociétés (Latts)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail