(Français) Le LabEx EHNE aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois (2014): “Rebelles, rébellions et colonisation: l’exemple français” (table-ronde)

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

RVH-RebellesLe Labex EHNE développe à l’Université de Nantes un axe de recherches intitulé L’Europe, les européens et le monde qui s’intéresse tout particulièrement aux situations coloniales, aux formes d’expansions impériales des États européens mais également aux effets retours de cet impérialisme sur les constructions politiques et identitaires en Europe. A toutes les époques, l’Empire s’impose par la force, et doit lutter contre les rebelles qui lui résistent ou aspirent à la liberté. L’histoire de l’expansion coloniale européenne est marquée par de multiples formes de résistance des populations conquises, révoltes, soulèvements et insurrections diverses. L’Empire colonial français en a connu de multiples, qui ont entraîné de nombreuses opérations politico-militaires, des conquêtes jusqu’aux indépendances, en passant par des phases de « pacifications » plus ou moins organisées et violentes. Du XVII° au XX° siècle, le pouvoir colonial, à Paris et dans les colonies, s’interroge sur la « gestion » de ces populations rebelles et sur les moyens et les méthodes à mettre en place pour maintenir sa domination. La présentation par trois enseignants-chercheurs du Centre de recherches en histoire internationale et atlantique de l’Université de Nantes (CRHIA) de trois exemples concrets sur des périodes, des thématiques et des espaces différents permettra d’engager le débat sur la question de la représentation et de la répression du rebelle en situation coloniale.

  • Yann Lignereux, Professeur d’histoire moderne : Les Iroquois de la Nouvelle-France : démons, mauvais sujets et rebelle. Une expérience de la sujétion politique comme instrument de la construction de la souveraineté politique en France.
  • Jean-François Klein, MCF d’histoire contemporaine : Une nouvelle éthique coloniale: Pennequin et la pacification des rebelles Tonkin/Madagascar 1883-1913.
  • Michel Catala, Professeur d’histoire contemporaine : La France et l’Espagne face aux rebelles marocains, 1947-1958.
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail