(Français) L’«arbitre de l’Europe». Penser, fixer, contester les hiérarchies politiques en Europe, de Charles Quint à Standard and Poor’s

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

carte-satirique
Carte satirique, éd. Johnson, Riddle & Co, Londres, 1914, Bnf, Département des Estampes et de la photographie.

Colloque international
20–21 juin 2014

Organisé par Anne-Sophie Nardelli, Albane Pialoux, Christian Wenkel.
Labex EHNE, axe 2 « L’Europe dans une épistémologie du politique »
Institut historique allemand / Université Paris-Sorbonne / Centre Roland Mousnier (UMR 8586) / IRICE (UMR 8138)

Programme au format PDF.

Vendredi 20 juin, Institut historique allemand

9h–11h

Accueil des participants par Thomas Maissen, directeur de l’Institut historique allemand et Éric Bussière, directeur du laboratoire d’excellence EHNE

Introduction – Albane Pialoux, Anne-Sophie Nardelli

S’imposer comme arbitre de la chrétienté ? L’Europe des princes

Présidence : Rainer Babel, Institut historique allemand

  • « Richelieu et l’assecuratio pacis en 1634 : la rupture annoncée d’une ligne arbitrale » – Marie-Catherine Vignal-Souleyreau, Centre Roland Mousnier
  • « Jacques II ou Louis XIV ? Deux arbitres de l’Europe à la fin du XVIIe siècle » – Christian Mühling, université Paris-Sorbonne/université de Marbourg
  • « Les médiateurs lors des congrès des XVIIe et XVIIIe siècles : comment arbitrer les hiérarchies entre les différents princes ? » – Niels May, Institut français d’histoire en Allemagne, Francfort-sur-le-Main

Discussion

Pause café

11h30–12h30

L’arbitrage pontifical

Présidence : Bertrand Haan, université Paris-Sorbonne

  • «‘Le vieux respect que les nations ont pour son nom’: le déclin de l’arbitrage pontifical, d’Utrecht à Benoît XIV?» – Albane Pialoux, université Paris-Sorbonne
  • « Le Saint-Siège, médiations et arbitrages après la question romaine » – Gilles Ferragu, université Paris-Ouest Nanterre

Discussion

Buffet sur place

14h–15h

Cadre impérial, idée nationale : les recompositions des équilibres européens

Présidence : Jérôme Grondeux, université Paris-Sorbonne

  • « Ordre diplomatique et désordres révolutionnaires : de l’éclipse de l’arbitre monarchique aux velléités d’arbitrage de la Grande Nation (1789−1799) » – Virginie Martin, université Panthéon-Sorbonne
  • « Le prince Adam Czartoryski – un précurseur du rôle d’‘arbitre de l’Europe’ de l’empereur de Russie Alexandre Ier » – Sarah Bernard, université de Tübingen

Discussion

Pause café

15h30–17h30

Populations et opinions publiques face à l’arbitre et aux hiérarchies politiques

Présidence : Christian Wenkel, Institut historique allemand

  • « Les libelles et la question de l’arbitrage du conflit entre Charles Quint et François Ier (1525−1547) » – Tatiana Debbagi-Baranova, université Paris-Sorbonne
  • « L’opinion comme arbitre des relations internationales à l’époque moderne. Le cas de la polémique autour de l’arrestation d’Édouard de Bragance (1641−1649) » – Daniel Saraiva, université Paris-Sorbonne
  • « Une opinion publique européenne arbitre des relations internationales dans le premier XIXe siècle ? » – Renaud Meltz, université de Polynésie française

Discussion

18h–20h

  • « De l’arbitre à l’arbitrium. Sur la tradition et l’influence d’un concept politique en Europe au début de l’époque moderne » – Christoph Kampmann, université de Marbourg

Samedi 21 juin, université Paris-Sorbonne, amphithéâtre Descartes

9h–10h30

Imaginer et théoriser un équilibre européen

Présidence : Jean-Michel Guieu, université Panthéon-Sorbonne

  • « Paix et arbitrage dans l’Europe de l’abbé de Saint-Pierre » – Géraud Poumarède, université Bordeaux Montaigne
  • « La figure néoguelfe de l’arbitre de l’Europe ? » – Jean-Marc Ticchi, EHESS
  • « Puissance arbitrale et arbitrage entre puissances dans le pacifisme français (1840−1889) » – Carol Bergami, Université Panthéon-Sorbonne

Discussion

Pause café

11h–12h30

Dépasser les hiérarchies : un équilibre impossible ?

Présidence : Stanislas Jeannesson, université de Nantes

  • « Paul Hymans (1919-1927) : arbitre belge de l’Europe, avocat des ‘petits pays’ » – Vincent Genin, université de Liège
  • « L’arbitrage et la sécurité collective : de la SDN de Woodrow Wilson à l’ONU de Franklin Roosevelt » – William R. Keylor, université de Boston
  • « Arbitrage, sécurité, désarmement : l’effacement des hiérarchies ? » – Anne-Sophie Nardelli, université Paris-Sorbonne

Discussion

Buffet sur place

14h–15h30

Concurrence des modèles, rivalité des puissances et intégration européenne

Présidence : Éric Bussière, université Paris-Sorbonne

  • « France et Royaume-Uni à l’époque de la bipolarisation de la guerre froide » – Élisabeth du Réau, université Sorbonne nouvelle
  • « L’État-nation, seul arbitre de la Communauté européenne. Retour sur les théories intergouvernementalistes de l’intégration européenne (années 1960−années 1990) »
    Bernard Bruneteau, université Rennes 1
  • « The Swedish Model of Workplace Democracy : Swedish Social Democracy as Arbitrator between East and West during the Cold War » – Astrid Hedin, université de Malmö

Discussion

Pause café

16h–18h

Table ronde finale

Animée par Jérôme Grondeux, université Paris-Sorbonne, et Éric Schnakenbourg, université de Nantes

  • Lucien Bély, université Paris-Sorbonne
  • Georges-Henri Soutou, de l’Institut
  • Serge Sur, université Panthéon-Assas

Comité scientifique

  • Rainer Babel, Institut historique allemand
  • Lucien Bély, université Paris-Sorbonne
  • Stanislas Jeannesson, université de Nantes
  • Anne-Sophie Nardelli, université Paris-Sorbonne
  • Albane Pialoux, université Paris-Sorbonne
  • Georges-Henri Soutou, de l’Institut, université Paris-Sorbonne
  • Christian Wenkel, Institut historique allemand
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail