(Français) Transport in Twentieth-Century British History. Séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation

Quand :
27 April 2017 @ 17 h 00 min – 19 h 00 min
2017-04-27T17:00:00+02:00
2017-04-27T19:00:00+02:00
Où :
Institut des sciences de la communication (ISCC) (salle de conférences, rez-de-chaussée)
20 Rue Berbier du Mets
75013 Paris
France

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Le séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation (Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE) a le plaisir d’accueillir :

David Edgerton (King’s College London)

circa 1938: Sir Robert Hodgson arriving at Croydon from Paris on an Imperial Airways flight. (Photo by London Express/Getty Images)

For the United Kingdom the sea, and the air,  has been as much as bridge as a barrier.  As the United Kingdom separates itself from the European Union, in part in pursuit of a departed past as ‘Global Britain’, it is a good time to reflect on the changing material and political-economic dimensions of its connections to the rest of the world.  My paper will concentrate on ships and aeroplanes, ports and airports,  showing how they engaged in different ways with three dimensions of the United Kingdom’s overseas relations –  European, Imperial, and Global.  Drawing on a new history of the twentieth-century United Kingdom I am completing I will show how machines mattered, and how they were shaped with particular political-economic aims in mind, and how they have shaped the very existence of the United Kingdom.

David Edgerton est professeur d’histoire des sciences et technologies, spécialisé en histoire britannique moderne.

Après avoir enseigné à l’Université de Manchester, il est devenu le directeur fondateur du Centre pour l’histoire de la science, de la technologie et de la médecine au Imperial College London (1993-2003). Depuis 2013, il a rejoint le département d’histoire du King’s College London.

Bibliographie :

  • England and the Aeroplane: Militarism, Modernity and Machine  (Penguin, 2013) [First published, 1991]
  • Britain’s War Machine: Weapons, Resources and Experts in the Second World War  (Allen Lane/Penguin, 2011)
  • The Shock of the Old: Technology and Global History since 1900  (Profile Books, 2007) [translated into Spanish, Chinese, French, Korean]
  • Warfare State: Britain 1920-1970  (Cambridge University Press, 2005) [Japanese translation forthcoming from Nagoya University Press]
  • Science, Technology and the British Industrial ‘Decline’ 1870-1970 (Cambridge University Press, 1996)
  • Quoi de neuf ? Du rôle des techniques dans l’histoire globale (Seuil, 2013)

 

Le séminaire :

Le but du séminaire est de proposer une réflexion approfondie sur l’histoire de la circulation des sciences et des innovations en Europe, ainsi que sur l’histoire des civilisations matérielles que cette circulation transforme. Ce séminaire est adossé aux activités de l’équipe d’Histoire des Sciences de l’Université Pierre et Marie Curie et de l’axe 1 de recherche « L’Europe comme civilisation matérielle : flux, transitions, crises » du LabEx « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe ». Chacune des séances du séminaire est construite autour de l’intervention d’un chercheur. Si la période susceptible d’être couverte dans les interventions va de la fin du XVIIIe siècle à aujourd’hui, l’accent sera mis sur la période la plus récente.

L’un des objectifs du séminaire est de réunir et faire interagir des publics provenant d’horizons différents (étudiants de niveau master 2 en histoire, doctorants et chercheurs débutants en histoire des sciences, et doctorants des disciplines scientifiques de l’UPMC). Afin de faciliter la compréhension des interventions, qui seront de niveau recherche, les séances seront brièvement introduites par les organisateurs. Une séance de discussion suivra les interventions.

Prochaines séances  :

  • 4 mai      Lino Camprubi (Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte)
    Underwater Surveillance and the Modern Mediterranean.
  • 11 mai      Ana Cardoso de Matos (Universidade de Évora)
    L’hydroélectricité au Portugal dans le contexte européen : circulation des ingénieurs, transfert de technologie et construction des paysages de l’innovation.

 

Responsables :
Pr David Aubin, Université Pierre et Marie Curie (IMJ-PRG / ASHiC),david.aubin@upmc.fr
Pr Pascal Griset, Université Paris-Sorbonne (SIRICE-CRHI / ISCC), pascalgriset@yahoo.fr

Comité de programme :
Reynald Abad (Université Paris-Sorbonne, Centre Roland Mousnier)
Alain Beltran (CNRS, SIRICE)
Yves Bouvier (Université Paris-Sorbonne, SIRICE-CRHI)
Mathieu Flonneau (Université Panthéon-Sorbonne, SIRICE-CRHI, Association P2M)
Léonard Laborie (CNRS, SIRICE-CRHI)