Euréka, des chercheurs LabEx à Blois !

Les membres du LabEx EHNE sont de retour aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois du 4 au 8 octobre 2017. Découvrez nos tables rondes et cafés littéraires pour inventer une nouvelle histoire de l’Europe!

Tables rondes

Vendredi 6 octobre

La Poste : changement et innovation au début du XXIe siècle
17 h 30-19 h, Préfecture
Intervenants : Mathieu Flonneau (Paris 1), Léonard Laborie (CNRS-ISCC), Valérie Schafer (CNRS-ISCC)
Modérateur : Éric Godelier (Polytechnique)

Voir le compte-rendu

Samedi 7 octobre

Du « I want my money back » au Brexit. L’évolution des relations entre l’Europe et la Grande-Bretagne
11 h 30-13 h, salle 23, ESPÉ
Intervenants : Éric Bussière (Paris-Sorbonne), Laurent Warlouzet (univ. Littoral-Côte d’Opale), Audrey Vedel-Bonnery, Jonathan Faull (Commission européenne)
Modérateur : Christian Wenkel (univ. d’Artois)

Voir le compte-rendu

Inventer l’Europe. Technologies et constructions européennes depuis le XXIe siècle
16 h-17 h 30, Amphi Denis Papin, INSA
Intervenants : Pascal Griset (Paris-Sorbonne), Andreas Fickers (univ. Luxembourg), Alexander Badenoch (univ. Utrecht)
Modérateur : Léonard Laborie (CNRS)

Dimanche 8 octobre

L’urgence de mémorialisation des violences extrêmes est-elle un phénomène nouveau ?
14 h-15 h 30, Site de la chocolaterie de l’IUT, amphi 1
Intervenants : Simon Perego (LabEx EHNE), Gérôme Truc (CNRS), Henry Rousso (CNRS), Sarah Gensburger (CNRS)
Modérateur : Philippe Ménard (Paris-Sorbonne)

 

Cafés littéraires 

Vendredi 6 octobre

La « Révolution culturelle nazie »
14 h-15 h, Salon du livre
Intervenant : Johann Chapoutot (Paris-Sorbonne)
Modérateur : Maurice Sartre (univ. Tours)

Les illégalismes comme défis. Le cas de la prostitution et de l’avortement (fin XIXe-début XXe siècle)
17 h 30-19 h, Amphi vert, Campus de la CCI
Intervenants : Fabrice Cahen (INED), Clyde Plumauzille (LabEx EHNE)
Modératrice : Mathilde Rossigneux (univ. Lyon 2)

Samedi 7 octobre

Donner chair et parole aux femmes qui ont fait l’histoire
9 h 45-11 h 15, salle Kléber-Lousteau, Conseil départemental
Pour la sortie en avant-première du livre collectif publié aux éditions Perrin L’Europe des femmes (XVIIIe-XXIe siècle)
Intervenants : Anne-Laure Briatte (Paris-Sorbonne), Julie Le Gac (Paris-Nanterre), Yannick Ripa (Paris 8), Mélanie Traversier (Lille 3), Fabrice Virgili (CNRS)
Modératrice : Julie Verlaine (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Les luttes et les rêves
17 h-18 h, Amphi vert, Campus de la CCI
Pour la sortie du livre publié aux éditions La Découverte Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France
Intervenants : Fabrice Virgili (CNRS), Michelle Zancharini-Fournel (univ. Lyon 2)

Dimanche 8 octobre

Histoires d’Europe, Culture d’Europe
10 h-11 h, Salon du livre
Intervenants : Christophe Charle (Paris 1), Denis Crouzet (Paris-Sorbonne), Emmanuelle Loyer
Modérateur : Étienne Augris (Revue Éléphant)

 

Site des 20e RV de l’Histoire
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

L’Europe quand même ! Une histoire à repenser

Présentation de la collection « Histoire nouvelle de l’Europe » aux éditions Nouveau Monde en coopération avec la Maison de l’Europe le 23 mai 2017 à 18h30.

Table ronde animée par Emmanuel Laurentin de France Culture avec :
– Eric Bussière (université Paris-Sorbonne),
– Oliver Dard (université Paris-Sorbonne),
– Catherine Horel (CNRS) et
– Léonard Laborie (CNRS),

Repenser l’histoire de l’Europe aujourd’hui est un devoir de l’historien face à la crise que traverse actuellement l’Union européenne. Une importante équipe de chercheurs français et européens répond à ce besoin en inscrivant le projet européen actuel dans le temps de long de l’histoire. Pour ce faire, elle rompt avec des récits bien connus dans des domaines tels que la guerre, la politique ou la civilisation matérielle.

Au cours de ces deux derniers siècles, l’Europe a été un continent déchiré par des guerres. Si longtemps l’affirmation « seuls les vainqueurs écrivent l’histoire » a prévalu, repenser l’histoire de l’Europe c’est aussi donner la parole aux vaincus. Leurs récits, leur mémoire et leurs expériences ont largement contribué à forger l’Europe actuelle.

Pour rompre avec les cadres chronologiques et géographiques habituels de l’histoire politique de l’Europe, il a fallu se pencher sur l’histoire des internationales politiques. Une telle approche permet de s’interroger sur la création d’un espace public et politique et sur les images et les débats qui le parcourent ou bien sur le sentiment de complot si répandu dans nos sociétés.

Et si l’Europe était avant tout le résultat d’une civilisation matérielle? Quels en seraient les géographies, les chronologies, les acteurs, les processus historiques ? Parmi ces derniers, quelle place accorder aux transitions technologiques, dont aujourd’hui l’Union européenne se veut la championne?

Les trois premiers ouvrages de la collection :

– Yves Bouvier et Léonard Laborie (dir.), L’Europe en transitions. Énergie, mobilité, communication, XVIIIe-XXIe siècles, Paris, Nouveau Monde éditions, 2016.
– Corine Defrance, Catherine Horel, François-Xavier Nérard (dir.), Vaincus ! Histoire de défaites, Europe XIXe-XXIsiècles, Paris, Nouveau Monde éditions, 2016.
– Éric Anceau, Jacques-Olivier Boudon, Olivier Dard (dir.), Histoire des internationales XIXe-XXe siècles, Paris, Nouveau Monde éditions, à paraître en mai 2017.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Fonds Colbert en ligne

Smyrne [Izmir], les quais
Re-découvrez les images d’archives du Fonds Colbert, en version numérisée sur ehne.fr. Plus de 400 plaques de verre sont déjà visibles en accès libre, et beaucoup d’autres sont encore à venir prochainement.

Ces plaques de verre, de la fin du XIXe-début XXe siècle, étaient utilisées lors de projections pour les élèves comme matériel pédagogique, mais aussi lors de conférences populaires, organisées pour un public d’adultes.  D’après les rapports sur l’éducation populaire de 1895 et 1903 écrits pour le ministère de l’Instruction publique, les conférences populaires connaissent un grand développement à cette époque. Dans ce contexte, un système de prêts de vues et de leurs notices explicatives est mis en place dans toute la France par le Musée pédagogique avec l’aide de la Société nationale des conférences populaires. Ces conférences étaient organisées par différentes institutions et sociétés, notamment la Société d’enseignement moderne, qui dispensait des cours du soir pour adultes dans de nombreuses écoles parisiennes, ainsi que des conférences avec projections.

Elles sont aujourd’hui un témoignage précieux de la vision du monde à la Belle Époque.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

L’encyclopédie EHNE dans le magazine L’Histoire

capture-decran-2016-10-17-a-15-22-26Notre directeur, Éric Bussière, et notre précédente secrétaire générale, Clémentine Vidal-Naquet, ont été interviewés par le magazine L’Histoire qui vient de publier leurs propos sur son site.

Début 2016, une Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe a été mise en place sur internet à l’initiative du Laboratoire d’excellence « Écrire une Histoire Nouvelle de l’Europe ». Clémentine Vidal-Naquet, la secrétaire générale du LabEx, et Éric Bussière, le directeur général, ont accepté de répondre à nos [L’Histoire] questions sur ce projet.

Retrouvez l’article complet en ligne sur le site de L’Histoire
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Exposition : Lumineuses projections !

Du 23 avril 2016 au 31 janvier 2017

Musée national de l’Éducation
Centre d’exposition
185, rue Eau-de-Robec
76000 Rouen

lumineuses-proj_affiche_A3_webUne exposition autour des techniques et des usages dans l’art de la projection lumineuse qui suit la destinée des projections fixes en tant qu’outil d’enseignement, depuis les conférences populaires de la fin du xixe siècle où elles font leur première apparition en public, jusqu’à leur démocratisation dans les classes à partir des années 1960.

Une première partie est consacrée aux débuts de la projection, sa dimension artisanale, ludique et spectaculaire, puis à l’industrialisation de la lanterne magique au xixe siècle. La seconde partie aborde l’émergence d’un usage pédagogique de la projection dans les cours pour adultes ou dans le milieu scolaire. Enfin sont envisagées les projections fixes scolaires dans leur rapport à l’image animée.

Le LabEx EHNE est partenaire de cette exposition : il met à disposition un ensemble de plaques de verre photographiques du xixe siècle, issues du Fonds Colbert, fonds de plaques découvert au lycée Colbert (Paris 10e) et valorisé par le LabEx. Ces images font l’objet d’analyses par des chercheurs du LabEx dans une perspective historique.

Commissariat de l’exposition :
Anne Quillien, chargée de conservation et de recherche au musée national de l’Éducation

Commissariat adjoint :
Patrice Guérin

Chercheurs LabEx associés :
Guillaume Le Gall, maître de conférences en histoire de l’art contemporaine à Paris-Sorbonne, et Delphine Diaz, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Reims

Partenariats :
LabEx EHNE et la cinémathèque Robert Lynen (Paris 17e)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Mise en ligne de l’encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe le 11 janvier 2016

Créé en 2012 dans le cadre des Investissements d’avenir, le LabEx EHNE entend proposer une nouvelle histoire de l’Europe, conçue dans une perspective globale et dépassant la seule dimension institutionnelle. Ce projet d’envergure mobilise de nombreux historiens attachés à la mise en commun des savoirs et convaincus que l’histoire de l’Europe est encore à écrire.

L’encyclopédie numérique EHNE (www.ehne.fr), qui sera mise en ligne le 11 janvier 2016, propose des approches transversales de l’histoire européenne du genre, des guerres, de l’art, des circulations et des réseaux, des grandes idéologies et débats politiques. Elle s’intéresse aux fondements culturels et religieux de l’Europe et porte un regard sur les relations entre l’Europe et le reste du monde.

Le croisement de ces différents champs est au cœur de cet ambitieux projet. Car leur mise en relation permet à la fois de mieux comprendre les réseaux et les circulations qui façonnent au cours des siècles les espaces économiques, culturels, sociaux et politiques, mais aussi de mesurer la multiplicité des modes d’organisation de l’Europe, dans toutes ses dimensions.

Destinée aux citoyens, aux chercheurs, aux étudiants, l’encyclopédie numérique offre aux enseignants du secondaire et du supérieur de nombreuses perspectives de valorisation pédagogique. Rédigée par des spécialistes, elle s’accompagne d’illustrations issues de fonds iconographiques inédits et de vidéos provenant des fonds de l’Institut National de l’Audiovisuel.

Ce vaste projet n’en est qu’à ses débuts : en 2019, l’encyclopédie sera également proposée en version anglaise et pas moins de 600 articles auront été mis en ligne, proposant une connaissance renouvelée de l’histoire de l’Europe.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

L’Institut historique allemand et le laboratoire d’excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » un partenariat innovant

Depuis 2013, l’Institut historique allemand et le laboratoire d’excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » (LabEx EHNE) sont associés par une convention de coopération scientifique pour une durée de sept ans. Ce partenariat vise à la mise en place d’une dynamique de recherche, notamment la collaboration entre chercheurs du LabEx EHNE et chercheurs allemands, l’organisation commune de séminaires, journées d’études, colloques et tables rondes ainsi que d’un cycle de conférences autour de la question de l’écriture de l’histoire de l’Europe.

L’Institut historique allemand (IHA) est un centre de recherche international en histoire de la fondation Max-Weber. L’institut s’investit activement dans la médiation des sciences humaines, en particulier dans le transfert des savoirs scientifiques entre la France et l’Allemagne. Par le dialogue scientifique et méthodologique qu’il met en œuvre et par le soutien qu’il offre aux jeunes chercheurs, l’IHA contribue à l’internationalisation de la recherche en histoire.

Le LabEx « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » a pour ambition de placer l’école historique française en histoire de l’Europe et des relations internationales au cœur des débats historiographiques et contemporains. Il s’adresse tout à la fois à un public d’universitaires et à un public élargi de non-spécialistes. Ce projet de recherche s’articule autour de la mise en ligne d’une encyclopédie thématique bilingue (français/anglais), la publication d’ouvrages de synthèse, l’organisation de journées d’étude et de colloques.

Une convention tripartite de soutien à la recherche a été signée entre le Leibniz-Institut für Europäische Geschichte (IEG), le LabEx EHNE et l’IHA. La convention a pour but d’organiser des manifestations communes sur l’histoire européenne et de mettre en place un partenariat entre l’encyclopédie allemande EGO (Europäische Geschichte Online) et l’encyclopédie française EHNE (Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe). L’IHA jouera le rôle de médiateur scientifique pour adapter, enrichir et traduire les contenus des deux encyclopédies.

Pour en savoir plus : coopération IHA-EHNE
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail