Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900–1920)

Olivier Dard, Didier Musiedlak, Éric Anceau (dir.), Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900–1920), Pieter Lang, Collection « Pour une histoire nouvelle de l’Europe. », Vol. 3, Bruxelles, 2017.

Le nationalisme européen a souvent été interprété comme la principale source de l’avènement des dictatures et en particulier
des fascismes. Le retour actuel sur la scène politique d’un certain attachement à la nation, allant jusqu’à l’expression même de mouvements radicaux à caractère xénophobe ou raciste, est-il le signe annonciateur du retour des dictatures au cœur de l’Europe ? C’est dans le but de répondre à cette question que les auteurs de cette recherche collective ont entrepris de revisiter le nationalisme européen des années 1900 jusqu’aux lendemains de la Première Guerre mondiale (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

L’Europe en transitions. Énergie, mobilité, communication XVIIIe-XXIe siècles

Yves BOUVIER et Léonard LABORIE (dir.), L’Europe en transitions. Énergie, mobilité, communication XVIIIe-XXIe siècles, Paris, Nouveau Monde, Collection « LabEx EHNE », 2016.

 

En plaçant la notion de «transition» dans une perspective historique, cet ouvrage offre un éclairage novateur. Les auteurs approchent en effet l’histoire européenne (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

L’espace public européen en question / Questioning the European Public Sphere

EHNEEspacePublic

Corinne DORIA, Gérard RAULET (dir.), L’espace public européen en question / Questioning the European Public Sphere, Collection : Pour une nouvelle histoire de l’Europe. Vol. 1, Eric Bussière (dir.), Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, Peter Lang, 2016.

 

Au cours des soixante dernières années, l’Europe s’est construite (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail