Les images de synthèse au cinéma

Cécile Welker, Laurent JullierLes images de synthèse au cinéma, coll. Focus Cinéma, Armand Colin, juin 2017.

Illustré d’exemples variés et d’entretiens de spécialistes, ce livre propose une synthèse en répondant à toutes les questions que l’on peut se poser sur les évolutions des technologies, des pratiques et des métiers liées à l’apparition des images de synthèse au cinéma. (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

400 ans d’innovation navale. La construction navale en France de Richelieu à nos jours

Pascal Griset400 ans d’innovation navale. La construction navale en France de Richelieu à nos jours, Nouveau Monde éditions, 2017, 288 p.

Au service de la Royale puis de la Marine, les arsenaux ont évolué jusqu’à devenir aujourd’hui la colonne vertébrale d’une entreprise de haute technologie, capable d’intervenir dans toutes les étapes du cycle de vie des navires (bâtiments de surface et sous-marins) : conception, production, maintenance, formation… (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Une traversée du siècle : Marguerite Thibert. Femme engagée et fonctionnaire internationale

Françoise Thébaud, Une traversée du siècle : Marguerite Thibert. Femme engagée et fonctionnaire internationale, Belin, 2017.

Femme engagée, socialiste, pacifiste, féministe et très active sur le plan professionnel, Marguerite Thibert (1886-1982) a traversé une bonne part du XXe siècle. Docteure ès lettres en 1926, elle devient fonctionnaire au Bureau international du travail, en charge du travail des femmes et des enfants, puis experte envoyée en mission dans les pays émergents, avant d’être en France une figure centrale du Comité du travail féminin.

Françoise Thébaud adopte, pour raconter la vie de cette femme exceptionnelle, une démarche originale : elle propose une biographie impersonnelle et collective, qui aborde des pistes multiples. Avec Marguerite Thibert, nous comprenons l’histoire des communautés scientifiques de l’après-Grande Guerre et de la première génération de femmes diplômées, celle des organisations internationales, de leurs politiques de genre et de leurs programmes d’assistance technique après 1945, celle des féminismes dans leurs dimensions nationales et internationales, celle des configurations successives des socialismes et des pacifismes, celle des mutations sociales et politiques de la France d’après 1945, celle enfin du monde global, dont la protagoniste se sentait solidaire. Un parcours et un ouvrage fascinants à tous égards.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Histoire des Internationales

Éric Anceau, Jacques-Olivier Boudon et Olivier DardHistoire des Internationales, Paris, Nouveau Monde, Collection « LabEx EHNE », 2017.

L’histoire et la mémoire collective associent souvent les notions d’internationale aux Internationales socialistes ou communistes. Durant les années 1970, sur fond de terrorisme « noir » opposé au « rouge », des journalistes ont glosé sur une « internationale noire » ou un « orchestre noir ». Depuis, la notion a été étendue à l’amont comme à l’aval, de l’internationale libérale issue de la matrice de la Grande Armée napoléonienne au djihadisme, en passant par les internationales partisanes, générationnelles ou genrées. Cet ouvrage constitue la première histoire de ces « internationales » tout en discutant la pertinence du concept. (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Les Européens: ces architectes qui ont bâti l’Europe

Olga Medvedkova (dir.)Les Européens: ces architectes qui ont bâti l’Europe, Pieter Lang, Collection « Pour une histoire nouvelle de l’Europe. », Vol. 4, Bruxelles, 2017.

Ce volume réunit douze études de cas : des vies d’architectes européens, écrites par des historiens de l’art et de l’architecture. Il s’agit d’architectes qui, nés et éduqués dans une culture, héritiers d’une ou plusieurs traditions nationales, ont travaillé à l’étranger, au sein d’une autre culture, en y apportant des éléments nouveaux. Ou encore de ceux qui vécurent leurs années de voyage comme une véritable expatriation. Ces architectes transfuges, cosmopolites, créateurs de confusions stylistiques qui posent tant de problèmes aux historiens de l’art et rompent les schémas des écoles nationales, furent en grande partie responsables de la création de l’Europe architecturale, architecturée et architecturante bien au-delà de ses propres limites. (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900–1920)

Olivier Dard, Didier Musiedlak, Éric Anceau (dir.), Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900–1920), Pieter Lang, Collection « Pour une histoire nouvelle de l’Europe. », Vol. 3, Bruxelles, 2017.

Le nationalisme européen a souvent été interprété comme la principale source de l’avènement des dictatures et en particulier
des fascismes. Le retour actuel sur la scène politique d’un certain attachement à la nation, allant jusqu’à l’expression même de mouvements radicaux à caractère xénophobe ou raciste, est-il le signe annonciateur du retour des dictatures au cœur de l’Europe ? C’est dans le but de répondre à cette question que les auteurs de cette recherche collective ont entrepris de revisiter le nationalisme européen des années 1900 jusqu’aux lendemains de la Première Guerre mondiale (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Les guerres balkaniques (1912–1913) : Conflits, enjeux, mémoires

Catherine Horel (dir.), Les guerres balkaniques (1912–1913): Conflits, enjeux, mémoires, Enjeux internationaux 31., Bruxelles–Bern–Berlin–Oxford, P.I.E. Peter Lang, 2014, 348 pp.

Compte rendu dans :
– Demeter, Gábor. “The Hungarian Historical Review.” The Hungarian Historical Review, vol. 4, no. 4, 2015, pp. 1040–1043. [en ligne]
– Hall, Richard C. “Slavic Review.” Slavic Review, vol. 74, no. 4, 2015, pp. 902–904. [en ligne]

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail