Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900–1920)

Olivier Dard, Didier Musiedlak, Éric Anceau (dir.), Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900–1920), Pieter Lang, Collection « Pour une histoire nouvelle de l’Europe. », Vol. 3, Bruxelles, 2017.

Le nationalisme européen a souvent été interprété comme la principale source de l’avènement des dictatures et en particulier
des fascismes. Le retour actuel sur la scène politique d’un certain attachement à la nation, allant jusqu’à l’expression même de mouvements radicaux à caractère xénophobe ou raciste, est-il le signe annonciateur du retour des dictatures au cœur de l’Europe ? C’est dans le but de répondre à cette question que les auteurs de cette recherche collective ont entrepris de revisiter le nationalisme européen des années 1900 jusqu’aux lendemains de la Première Guerre mondiale (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

L’espace public européen en question / Questioning the European Public Sphere

EHNEEspacePublic

Corinne DORIA, Gérard RAULET (dir.), L’espace public européen en question / Questioning the European Public Sphere, Collection : Pour une nouvelle histoire de l’Europe. Vol. 1, Eric Bussière (dir.), Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, Peter Lang, 2016.

 

Au cours des soixante dernières années, l’Europe s’est construite (suite…)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Colloque : Etre nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900-1920) : figures, réseaux et transferts

L’axe 2 (L’Europe dans une épistémologie du politique) du LabEx EHNE organise deux journées de colloque les 12 et 13 novembre sur les thèmes suivants :

– La genèse des mouvements :

Présidence : Francis Balace, Université de Liège

– L’éventail des sensibilités :
Présidence : Jean-Luc Pouthier, Institut d’études politiques de Paris

– Itinéraires :
Présidence : Éric Anceau (Université Paris-Sorbonne, LabEx EHNE)

– L’épreuve du feu et le tournant du premier conflit mondial:
Présidence : Michel Leymarie (Université Lille 3)

Programme à télécharger : programme-nationalisme

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

L’Institut historique allemand et le laboratoire d’excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » un partenariat innovant

Depuis 2013, l’Institut historique allemand et le laboratoire d’excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » (LabEx EHNE) sont associés par une convention de coopération scientifique pour une durée de sept ans. Ce partenariat vise à la mise en place d’une dynamique de recherche, notamment la collaboration entre chercheurs du LabEx EHNE et chercheurs allemands, l’organisation commune de séminaires, journées d’études, colloques et tables rondes ainsi que d’un cycle de conférences autour de la question de l’écriture de l’histoire de l’Europe.

L’Institut historique allemand (IHA) est un centre de recherche international en histoire de la fondation Max-Weber. L’institut s’investit activement dans la médiation des sciences humaines, en particulier dans le transfert des savoirs scientifiques entre la France et l’Allemagne. Par le dialogue scientifique et méthodologique qu’il met en œuvre et par le soutien qu’il offre aux jeunes chercheurs, l’IHA contribue à l’internationalisation de la recherche en histoire.

Le LabEx « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » a pour ambition de placer l’école historique française en histoire de l’Europe et des relations internationales au cœur des débats historiographiques et contemporains. Il s’adresse tout à la fois à un public d’universitaires et à un public élargi de non-spécialistes. Ce projet de recherche s’articule autour de la mise en ligne d’une encyclopédie thématique bilingue (français/anglais), la publication d’ouvrages de synthèse, l’organisation de journées d’étude et de colloques.

Une convention tripartite de soutien à la recherche a été signée entre le Leibniz-Institut für Europäische Geschichte (IEG), le LabEx EHNE et l’IHA. La convention a pour but d’organiser des manifestations communes sur l’histoire européenne et de mettre en place un partenariat entre l’encyclopédie allemande EGO (Europäische Geschichte Online) et l’encyclopédie française EHNE (Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe). L’IHA jouera le rôle de médiateur scientifique pour adapter, enrichir et traduire les contenus des deux encyclopédies.

Pour en savoir plus : coopération IHA-EHNE
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail

Table ronde publique : La place des religions dans l’Europe d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

A l’occasion du 110e anniversaire de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, le LabEx EHNE (Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe) et l’Institut Historique allemand organisent une grande table-ronde ouverte au public et à la presse :

La place des religions dans l’Europe d’hier, d’aujourd’hui et de demain : la question d’une laïcité européenne

Le 9 décembre 2015 de 15h30 à 17h30, à l’Institut Historique Allemand de Paris,
Hôtel Duret-de-Chevry, 8, rue du Parc Royal, 75003 Paris
Métro : Saint-Paul (ligne 1) et Chemin Vert (ligne 8)
Bus : lignes 29 et 96

sous le patronage de Barthélémy Jobert, président de l’Université Paris-Sorbonne et en présence d’un représentant de la Commission européenne.

Présentation : Jacques-Olivier Boudon (professeur d’histoire contemporaine à Paris-Sorbonne)

Denis Crouzet (professeur d’histoire moderne à Paris-Sorbonne)

Dominique Jamet (journaliste, écrivain, ancien directeur de la BNF)

Jean-Marie Le Gall (professeur d’histoire moderne à Paris-Panthéon-Sorbonne)

Roseline Letteron (professeur de droit public à Paris-Sorbonne)

Thomas Maissen (professeur d’histoire moderne à Heidelberg et directeur de l’IHA)

Eric Verhaeghe (écrivain, spécialiste des Balkans)

Animation : Eric Anceau (MDC HDR à Paris-Sorbonne et à Sciences-Po Paris)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail