Voyages d’étude des ingénieurs des Ponts et Chaussées à travers l’Europe

Paul Mengin-Lecreulx, Journal de la mission accomplie en Angleterre en 1860, Bibliothèque numérique patrimoniale des Ponts et Chaussées.
Auteur-e-s: 

Né au début du xviiie siècle, le corps des ingénieurs des Ponts et Chaussées est animé d’un vigoureux appétit d’appropriation de connaissances et savoir-faire d’origine étrangère jugés utiles à la réalisation de ses missions nationales. Il s’insère alors dans de multiples flux internationaux de savoirs et de pratiques, qu’il essaie de capter à son profit à l’aide d’une série de dispositifs, parmi lesquels on peut citer les voyages d’études à travers le continent européen aux xviiie et xixe siècles.

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail

Conférence européenne du sport (1973-2005)

Auteur-e-s: 

Tombée dans l’oubli aujourd’hui, la Conférence européenne du sport (CES), fondée en 1973, constitue l’un des rares exemples de coopération européenne en matière sportive dépassant le conflit Est-Ouest. À la différence d’autres organisations comme l’Union des associations européennes de football (UEFA) ou l’Association des comités olympiques européens (ENOC), la CES a pour originalité de n’avoir limité son action ni à un sport en particulier ni au sport de haut niveau. Forum de communication sur la promotion du « sport pour tous », elle a aussi traité de problèmes concrets et transversaux comme le dopage des sportifs ou la violence des spectateurs. En dépit de tensions sensibles, elle a fonctionné à bien des égards comme un espace d’européanisation pour et par le sport.

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail

Corps genré en Europe : entre contrainte et émancipation (Le)

« Les curieux en extase, ou les cordons de souliers », gravure représentant Saartjie Baartman, 1815. Source : Gallica.
Fustanelles, Grèce, Albanie, fin XIXe et début XXe siècle. Source : Wikimedia Commons https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Fustanella_Costume_Grec.JPG
Madame Delait dans son salon (carte postale de Scherr, 1923). Source : Wikimedia Commons https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Madame_Delait,_the_bearded_lady_of_Plombi%C3%A8res,_head_and_shou_Wellcome_V0048557EL.jpg
« Sabelin, el tratamiento mas eficaz e inofensivo para combatir la obesidad », publicité espagnole pour des produits aminciçants, vers 1930/1940. Source : Wikimedia Commons https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Advertisement_for_Sabelin_slimming_medicine_Wellcome_L0075394.jpg
« Cleavage is not consent », Slut Walk, Londres, 11 juin 2011. Source : Wikimedia Commons https://commons.wikimedia.org/wiki/File:SlutWalk_-_drunk_is_not_consent.jpg
Auteur-e-s: 

Fruit du contexte social et culturel, le corps est en permanence sous le joug de représentations et de discours normatifs. Relevant à la fois du biologique, du social et de l’intime, il est le médiateur entre l’individu et la société. Il incarne la personne, tout en étant gouverné par des normes sociales régissant son apparence et son attitude. Pendant longtemps, on admet qu’on ne peut être qu’homme ou femme, et que cette binarité se traduit aussi bien dans le corps, l’apparence et les comportements sociaux. Tout contournement de la norme est condamné comme manifestation d’altérité sexuelle, culturelle, ou raciale. Le corps genré devient alors un objet de manipulation pour servir des stratégies d’exclusion ou de domination de catégories de populations (extra-européens, femmes, homosexuel.le.s) ou, au contraire, porte en son sein des revendications en faveur de l’égalité et des droits de la personne. Le schéma binaire des sexes est aujourd’hui mis à mal, dans une société qui peine pourtant à reconnaître la différence.

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail

Conseil de l’Europe et le sport : genèse et circulation d’un modèle sportif européen (Le)

Les États membres du Conseil de l’Europe Source : P. de Rexel
Auteur-e-s: 

Si le « sport » est absent des traités de Rome (1957) et de Maastricht (1992), il est en revanche porté par le Conseil de l’Europe dans le cadre de la convention culturelle européenne adoptée en 1954. La Charte européenne du sport votée en 1975 au sein de cette même organisation, met en circulation un modèle européen susceptible de servir de base aux politiques gouvernementales des pays membres.

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail

Corail rouge de Méditerranée : une marchandise européenne de la première mondialisation (Le)

Un « courtier de langue » d’Angola au XVIIIe siècle avec collier et bracelets de corail, dans Louis de Grandpré, Voyage à la côte occidentale d’Afrique fait dans les années 1786-1787, Paris, Dentu, 1801, p. 70.
Auteur-e-s: 

Au cours de l’époque moderne et jusqu’au xixe siècle, le corail rouge de Méditerranée est un support d’échanges variés pour les Européens à travers le monde. Brute ou travaillée, cette marchandise participe à l’intensification des relations commerciales eurasiatiques et peut s’inscrire dans les circuits des traites négrières africaines. Le corail rouge de Méditerranée pointe ainsi le caractère ambivalent de la première mondialisation construite et animée par les Européens.

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail

Prisonniers de guerre et captivité en Europe

Le Reichsführer-SS Heinrich Himmler inspecte un camp de prisonniers de guerre soviétiques à l’automne 1941.  Source : U.S. National Archives and Records Administration, via Wikimedia Commons.
Auteur-e-s: 

Relégué hors des mémoires patriotiques forgées après 1945 en Europe et maintenu dans l’ombre en tant que vaincu, le prisonnier de guerre est longtemps resté absent des historiographies des guerres et des après-guerres. Pourtant, à partir de la Révolution française, que ce soit pendant les conflits ou après, les captifs ont constitué un enjeu militaire, politique et culturel majeur dans la mobilisation culturelle des sociétés en guerre comme dans les processus de sortie de guerre. En effet, avec l’avènement des armées de conscription européennes, le soldat remplit en combattant son devoir pour défendre la patrie. Le prisonnier apparaît alors comme une figure majeure dans la nationalisation de la guerre par les États, tandis que la captivité devient un phénomène de masse qui touche plusieurs centaines de milliers d’individus au xixe, puis des millions au xxe siècle. La gestion, par des acteurs étatiques de plus en plus soumis au droit humanitaire, de ces citoyens-soldats offre une lecture, à fronts renversés, de l’évolution de la guerre sur deux siècles.

Facebooktwitterpinterestlinkedintumblrmail