Corps de femmes, corps de mères

Paula Modersohn-Becker (1876-1907), Mère allongée avec un enfant, huile sur toile, 82,5 x 124,7 cm, 1906-1907, Musée Paula Modersohn-Becker, Brême (collection Ludwig Roselius).
« Le Peri-Corset pour femmes enceintes », dans Dr Ludovic O’Followell, Le corset, Paris, A. Maloine, 1905, p. 179. Source : Wikimedia Commons https://goo.gl/EzNqUj

La maternité constitue un élément central de définition du corps féminin. À partir de la fin du xixe siècle, la médicalisation de la maternité et les enjeux démographiques et sanitaires conduisent à un contrôle renforcé sur le corps fécond des femmes. Une évolution majeure s’opère toutefois dans la seconde moitié du xxe siècle avec la dissociation progressive entre corps de femmes et maternité et la lutte pour la reconnaissance du droit des femmes à disposer de leur corps. L’époque actuelle réinterroge la maternité et ses liens avec le corps féminin ; par exemple le développement des techniques d’aide à la procréation dissocie le processus de maternité, obligeant à redéfinir ce qu’est une mère.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail