Émigration des artistes français en Europe après la Révolution de 1789

Henri-Pierre Danloux, Portrait d’homme, huile sur toile, 76 sur 63,5 cm, 1795, Lyon, galerie Descours.

Auteur-e-s

La Révolution de 1789 fut à l’origine d’une émigration politique. Parmi les émigrés se trouvaient des artistes – portraitistes, anciens pensionnaires de l’Académie de France à Rome ou encore exilés amenés par la Révolution à embrasser cet état – qui partirent en Italie, en Allemagne, en Autriche, en Angleterre ou en Russie. La plupart pensaient leur exil temporaire et ne cherchèrent pas à rester dans leur pays d’accueil. Ils rentrèrent en France sous l’Empire après la loi d’amnistie des émigrés, ou bien sous la Restauration, lorsqu’ils étaient monarchistes. Mais certains d’entre eux moururent à l’étranger, où ils avaient entrepris une nouvelle carrière.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail