Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de 1925

Maurice Dufrène, Petit salon, pavillon Une Ambassade française de la Société des Artistes décorateurs, Exposition  internationale  des arts décoratifs  et industriels modernes,  Paris, 1925.
Pierre Chareau, Salle de repos et Francis Jourdain, Salle de culture physique, pavillon Une Ambassade française de la Société des Artistes décorateurs, Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes, Paris, 1925

Auteur-e-s

L’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes, qui se tient à Paris en 1925 et réunit la production de pas moins d’une vingtaine de nations, majoritairement européennes, a notamment pour but de démontrer l’excellence du savoir-faire français. Bien des pavillons érigés en cette occasion font ainsi part d’une débauche de luxe, pour des réalisations se voulant modernes tout en montrant une inspiration puisée dans les grands styles français du passé. La manifestation ne peut cependant être réduite à ce faste et aux tendances dites traditionnalistes de l’art déco, ce qu’attestent en particulier les réalisations présentées par des créateurs aux conceptions plus modernistes. Par ailleurs, les participations étrangères à l’Exposition sont souvent marquées par une inspiration locale mettant en exergue les sentiments identitaires qui ne cessent de s’affirmer en Europe.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail