AsileuropeXIX: un programme de recherches pour une histoire de l’exile et de l’asile en Europe

L’Europe du XIXe siècle voit l’institutionnalisation de l’exil comme forme de mobilisation. L’augmentation du nombre d’opposants chassés de leur pays pour des motifs politiques a induit de profondes transformations des politiques migratoires adoptées en Grande-Bretagne, en France, en Belgique, en Suisse, dans le Piémont-Sardaigne et en Espagne, principaux pays concernés par l’asile politique entre le congrès de Vienne et les années 1870.
Porté par Delphine Diaz, chercheuse du LabEx EHNE, le programme AsileuropeXIX s’emploie à reconstituer le lexique utilisé pour qualifier les exilés et réfugiés, prêtant attention aux catégories ainsi élaborées. Un second pan de nos recherches collectives concernant l’accueil qui leur était réservé porte sur les contrôles des exilés aux frontières, étudiés à partir de sources administratives et policières et d’archives personnelles. L’analyse des dispositifs d’accueil, qui est menée à la fois par le haut et par le bas met en évidence les points de comparaison entre les six pays d’asile étudiés. Le programme AsileuropeXIX s’intéresse enfin au contrôle migratoire a posteriori des migrations politiques, qui s’appuyait sur les mesures d’expulsion mais aussi sur les incitations au départ vers les colonies européennes.
​Une plateforme numérique vient d’être lancée en partenariat avec Huma-Num: https://asileurope.huma-num.fr/
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail