Une traversée du siècle : Marguerite Thibert (1886-1982). Une femme engagée et fonctionnaire internationale

Françoise THÉBAUDUne traversée du siècle : Marguerite Thibert (1886-1982). Une femme engagée et fonctionnaire internationale, Belin, Paris, 2017.

Docteure ès lettres en 1926, Marguerite Thibert devient fonctionnaire au Bureau international du travail, en charge du travail des femmes et des enfants, puis experte envoyée en mission dans les pays émergents, avant d’être en France une figure centrale du Comité du travail féminin.

Pour raconter la vie de cette femme exceptionnelle, Françoise Thébaud adopte une démarche originale qui aborde des pistes multiples. Avec Marguerite Thibert, nous comprenons l’histoire des communautés scientifiques de l’après-Grande Guerre et de la première génération de femmes diplômées, celle des organisations internationales, de leurs politiques de genre et de leurs programmes d’assistance technique après 1945, celle des féminismes dans leurs dimensions nationales et internationales, celle des configurations successives des socialismes et des pacifismes, celle des mutations sociales et politiques de la France d’après-Seconde Guerre mondiale, celle enfin du monde global, dont la protagoniste se sentait solidaire. Un parcours et un ouvrage fascinants à tous égards.

Françoise Thébaud est professeure émérite de l’Université d’Avignon, codirectrice de la revue Clio. Femmes, Genre, Histoire, membre du LabEx « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » et chercheuse associée à l’Institut des études Genre de l’Université de Genève. Elle a publié de nombreux ouvrages en histoire des femmes et du genre, parmi lesquels Histoire des femmes. Le 20e siècle (Perrin, 2002), Écrire l’histoire des femmes et du genre (ENS Éditions, 2007) et Les Femmes au temps de la guerre de 14 (Payot, 2013).

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail