Traces matérielles de la mort de masse : l’objet exhumé

Sortie du dernier numéro des Cahiers de Sirice consacré aux « Traces matérielles de la mort de masse : l’objet exhumé » et coordonné par Sophie Baby et François-Xavier Nérard.
Ce cahier se compose d’une introduction écrite par les coordinateurs du numéro et de huit articles portant sur des terrains très différents, mais interrogeant tous les objets retrouvés dans les fosses communes péruviennes, soviétiques ou espagnoles. A la suite d’un colloque organisé à Marseille il y a deux ans, ce numéro rassemble des historiens, des historiens de l’art, des anthropologues et des archéologues.
En ligne sur Cairn

Sommaire :

  • Sophie Baby, François-Xavier Nérard, 
    Les objets des disparus. Exhumations et usages des traces matérielles de la violence de masse
  • Admir Jugo, 
    Artefacts and personal effects from mass graves in Bosnia and Herzegovina. Symbols of persons, forensic evidence or public relics?
  • Jimi Jimenez, Lourdes Herrasti, traduit de l’espagnol par Sophie Baby,
    Objets associés des fosses de la guerre civile en Espagne
  • Iurii I. Shapoval, traduit du russe par François-Xavier Nérard, 
    Traces matérielles des répressions staliniennes à Bykovnia, Ukraine
  • François-Xavier Nérard, 
    Of time and things: uses of objects from Soviet mass graves
  • Jane E. Klinger, 
    When so few traces remain
  • Dorothée Delacroix, 
    Ouvrir les fosses communes au Pérou. « Envoyer au ciel » les objets trouvés ou les commercialiser ?
  • Margarita Saona, 
    Touching the trace of the real. Haptic and metonymic images of exhumed objects in the construction of collective memory
  • Stephenie Young,
    “Living Memorial”. Forensic Imaginings from the Inside of a Bosnian Mortuary Fridge
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail