Recrutement : chercheur postdoctorant, Histoire, développement et institutionnalisation de l’espace Schengen

TITRE DU PROJET : Histoire, développement et institutionnalisation de l’espace Schengen
Thème de recherche : Histoire – droit – Europe – migrations – libre circulation
Lieu de travail : Institut d’études européennes et globales Alliance Europa, MSH Ange Guépin, Nantes
Unité(s) de recherche : CRHIA (EA 1163)
Département(s) de Recherche UBL de rattachement : OST
Responsable(s) scientifique(s) du projet : Michel Catala, Yves Pascouau
Type d’offre : chercheur contractuel (CDD 12 mois, renouvelable éventuellement une fois)
Etablissement employeur : Université de Nantes
Date limite de candidature : 30/09/2017
Date prévisionnelle de prise de poste : 1/11/2017

Environnement

Avec 38.000 étudiants dont 3.900 étrangers, 3.750 personnels, (dont 50% dédié à la recherche), l’Université de Nantes n’a cessé d’aller de l’avant. Dans les 50 dernières années, l’université de Nantes a porté la formation et la recherche au meilleur niveau. Face aux enjeux d’aujourd’hui, elle continue à se réinventer. Ce nouveau modèle place l’étudiant au centre de ses préoccupations et l’être humain au cœur de ses ambitions. Basée à Nantes, une ville reconnue pour son dynamisme culturel et économique et sa qualité de vie, l’Université dispose de deux autres campus à Saint Nazaire et la Roche Sur Yon.

Le Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (EA 1163 – Universités de Nantes et La Rochelle) est un laboratoire qui rassemble 50 enseignants-chercheurs et 90 doctorants en histoire ancienne, histoire médiévale, histoire moderne, histoire contemporaine, lettres et langues, autour d’une thématique commune : « Du monde à l’Atlantique, de l’Atlantique au monde : modalités, espaces et acteurs des échanges internationaux de l’Antiquité à nos jours ». Le CRHIA pilote l’axe 4 du LabEx EHNE, Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe, intitulé « L’Europe, les Européens et le monde », qui s’attache tout particulièrement à l’étude des circulations et des migrations entre l’Europe, ses périphéries et le reste du monde.

Le CRHIA est membre du GIS Institut d’études Européennes et globales Alliance Europa, dont l’objet est d’étudier les crises de l’Europe confrontée à une mondialisation qui, dans les tous les secteurs, semble de jour en jour la marginaliser un peu plus et lui imposer des bouleversements structurels souvent mal compris de sociétés fragilisées.

L’objectif est de repenser les conditions de l’intégration européenne dans les cadres du processus de mondialisation mais aussi d’évaluer l’impact de la globalisation sur les manières d’agir, de penser, de faire société en Europe. La Chaire Schengen, à laquelle est rattachée le post-doctorant, est l’une des chaires de l’Institut.

Mission (projet scientifique)

L’Institut d’études européennes et globales, le CRHIA et le LabEx EHNE lancent un programme de recherche sur l’histoire de l’espace Schengen dans le cadre de la création d’une chaire placée sous la responsabilité de Michel Catala, professeur d’histoire contemporaine et directeur d’Alliance Europa, et d’Yves Pascouau, docteur en droit européen et chercheur associé à l’Université de Nantes. Le post-doctorant s’intègrera dans cette équipe.

L’histoire de l’espace Schengen, des origines précédant la signature du traité en 1985 jusqu’à son incorporation dans le Traité d’Amsterdam de 1997, reste mal connu. Il s’agit d’écrire une histoire nouvelle de la libre circulation en Europe, de ses acteurs, des résistances qu’elle doit surmonter, des processus d’institutionnalisation qu’elle génère, des conséquences sur les législations et les pratiques des Etats membres, tant sur l’ouverture des frontières intérieures que sur le contrôle des frontières extérieures. La recherche tentera de mettre à jour et de comprendre les dynamiques qui ont animé le projet Schengen, ses forces et ses faiblesses, les difficultés et oppositions qui l’ont accompagné ainsi que le jeu des acteurs qui l’ont porté ou l’ont au contraire ralenti.

Le post-doctorant devra réaliser des recherches documentaires dans les archives allemandes, françaises et européennes et participer à des publications collectives. Il participera également à l’animation de séminaires ou journée d’études.

Profil recherché

Docteur en histoire contemporaine, avec au maximum 3 ans d’expérience après l’obtention de son doctorat3 , disposant d’une expérience de recherche à l’international (durant ou après son doctorat), n’ayant pas soutenu sa thèse au sein de l’établissement de recrutement et n’ayant pas déjà travaillé dans l’unité de recherche d’accueil.

Maitrise de l’anglais et de l’allemand indispensable (capacité à s’exprimer et à rédiger en français pour les candidats étrangers)

Autonomie, rigueur, capacité à travailler en équipe

Dossier de candidature

Pour candidater à cette offre, veuillez transmettre les éléments suivants à : labexehne4@univ-nantes.fr (copie à crhia@univ-nantes.fr et recherche@u-bretagneloire.fr)

 Un CV et une lettre de motivation qui aborde notamment votre projet professionnel
 Une liste de vos principaux travaux réalisés (2 pages max.) : publications scientifiques, brevets et autres productions scientifiques
 Le rapport du jury de thèse
 D’éventuelles lettres de recommandations
 Une copie de votre diplôme de doctorat

Les dossiers seront examinés par un comité de sélection qui procédera à des auditions en octobre 2017.

Vous trouverez la description du processus général de sélection sur la page suivante : https://ubretagneloire.fr/dossiers/postdoc/candidatures

Dossier à télécharger : RecrutementPostDoc Schengen CRHIA_UBL
Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail