Le Moyen Âge de Venise. Des eaux salées au miracle de pierres

Mise en page 1

Elisabeth CROUZET-PAVANLe Moyen Âge de Venise. Des eaux salées au miracle de pierres, Paris, Albin Michel, 2015.

 

Une histoire de la construction de Venise dans un milieu hostile, sopra le acque salse, sur les eaux salées. Dans les derniers siècles du Moyen Âge, quand Venise comptait bien plus d’habitants qu’aujourd’hui, au gré de chantiers innombrables et d’un effort humain et financier considérable, sans cesse de la terre fut charriée et amassée pour conquérir toujours plus d’espace. Grâce à ce travail de création ininterrompue, accompli malgré la menace permanente de l’écosystème, la ville sur l’eau a été bâtie, ornée, pour devenir ce « miracle de pierres ». Mais Venise n’est pas qu’un décor de marbre et de briques. Retracer l’aventure de l’invention de Venise, c’est aussi faire revivre les acteurs de cette histoire collective, restituer une culture urbaine et un imaginaire civique, ou comment les Vénitiens plaçaient leur histoire sous la protection et la providence divines.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail