Réinventer les relations transatlantiques

Auteur-e-s Boris LE CHAFFOTEC

Drapeaux américain et européenLa guerre froide (1947-1991) fut un cadre structurant des relations transatlantiques pendant plus de quatre décennies. D’un côté, elle incita les États-Unis à poursuivre un engagement politique, économique et militaire massif en Europe. De l’autre, l’OTAN devint le cœur de la stratégie de défense de ses membres face à l’URSS et au pacte de Varsovie. La fin du conflit Est-Ouest soulève alors la question de l’avenir des relations transatlantiques. Réaffirmant la stratégie d’engagement outre-Atlantique des États-Unis, George Bush puis Bill Clinton font ainsi taire les voix isolationnistes américaines. Plus encore, cela ouvre de nouvelles perspectives aux relations transatlantiques : au-delà de l’Alliance et de la sécurité de l’espace atlantique, elles doivent s’imposer comme moteur de l’intégration politique et économique de l’ensemble des États européens. Les divergences d’intérêts économiques empêchent cependant, jusque-là, la conclusion d’un véritable accord dans ce domaine. L’émergence de nouvelles puissances concurrentes pourrait amener ces négociations à aboutir dans les prochaines années.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail