Fait monumental (Le)

Auteur-e-s Jean-Yves ANDRIEUXAlexandre GADY

Snowshill Manor, Angleterre.La production d’une architecture monumentale est un trait essentiel de l’histoire culturelle de l’Europe. Depuis l’Antiquité, puis sous l’influence du christianisme, un corpus d’une extrême diversité a été bâti sur l’ensemble du continent, source de vastes mouvements stylistiques étendus sur près de deux mille ans. Ce fonds sacré et laïque s’est adapté et transmis jusqu’au xxe siècle, tant dans ses formes que dans ses techniques, en même temps qu’il importait des motifs non européens. Depuis les Lumières, la reconnaissance des monuments a stimulé ces transferts croisés, accompagné l’essor des espaces nationaux et conduit à la quasi-sanctuarisation des monuments, sanctionnée par des lois de protection appliquées au xixe siècle dans les différents pays. Malgré les destructions et les guerres mondiales, l’Europe n’a cessé de se penser comme un continent monumental dont les ressources, exploitées aujourd’hui pour des raisons politiques et économiques, lui confèrent le plus clair de son prestige mondial.

Source: Fait monumental (Le)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail