Participation du LabEx EHNE au colloque « Patrimoine et Humanités numériques »

“Prague, la nouvelle ville prise du belvédère” Radiguet&Massiot, n°33341, Fonds Colbert.
“Prague, la nouvelle ville prise du belvédère” Radiguet&Massiot, n°33341, Fonds Colbert.

Laurence Giordano (Lycée Colbert), Delphine Diaz (LabEx EHNE) et Frédéric Clavert (LabEx EHNE) interviendront au colloque Interdisciplinaire « Patrimoine et Humanités numériques » organisé par Cécile Meynard (MSH-Alpes/Université Stendhal-Grenoble3), Thomas Lebarbé (Université Stendhal-Grenoble3) et Sandra Costa (Université Pierre Mendès-France). Le colloque aura lieu les 10 et 12 juin 2014, à l’amphithéâtre de la MSH-Alpes, Grenoble.

Le LabEx EHNE a pour ambition de publier une encyclopédie en ligne à destination d’un vaste public. Ce projet – qui se rattache à la notion états-unienne de public history – bénéficiera de l’exploitation d’un fonds photographique datant de la fin du xixe siècle et du début du xxe siècle, découvert par Laurence Giordano, enseignante en histoire, au lycée Colbert (Paris). Il s’agit de près de 2 000 photographies sur plaques de verre, issues de la collection Radiguet et Massiot. Représentant l’Europe et le monde à la Belle Époque, ces plaques étaient utilisées dans un but pédagogique, aussi bien auprès des élèves de l’école primaire qu’était alors l’établissement, que des adultes fréquentant les cours du soir.

La communication du LabEx EHNE décrira les étapes de valorisation de ce fonds iconographique, de son inventaire à son utilisation sur le futur site de l’encyclopédie EHNE, en passant par sa « mise en donnée ». Elle insistera notamment sur les trois points suivants:

    • La patrimonialisation numérique de ce fonds : situé dans un lycée parisien et, ainsi, à l’écart des grands projets de numérisation, ce fonds ne devient patrimoine que par sa découverte et sa numérisation;
    • Son exploitation pédagogique, qui entraîne un travail entre historiens du supérieur / historiens du secondaire et leurs élèves ; un travail autour d’une future exposition itinérante. Ici, la numérisation du fonds est une étape qui fédère l’ensemble de cette démarche à la fois pédagogique et scientifique;
    • Son intérêt, enfin, comme l’un des éléments qui rendront l’encyclopédie intéressante pour un plus grand public.

Le troisième point sera le plus développé, insistant sur l’apport de la démarche numérique dans la valorisation de ce fonds, mais, surtout, de sa transformation en patrimoine.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail